Comment sortir de sa zone de confort

Partager sur facebook

La zone de confort est un leurre...

- Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, Essayez la routine ... Elle est mortelle !

- Paulo Coelho

Selon moi, la zone de confort n’existe pas. Vous voulez savoir pourquoi ?

Tous les coachs nous parlent de cette fameuse zone de confort dans laquelle nous nous réfugions pour ne pas affronter ce qui nous fait peur, pour ne pas avoir à affronter l’échec où les conséquences de notre potentiel de réussite.

Si vous y réfléchissez bien cette zone de confort est en réalité bien plus inconfortable que l’exploration de l’inconnu que nous redoutons tant.

Vous pensez être en sécurité dans votre zone de confort ? Vous pensez vous protéger de la vie ? 

Vous pensez pouvoir éviter l’imperfection, les erreurs, le ridicule, les jugements, etc. Et bien navrée de vous décevoir mais la seule chose que vous allez éviter en faisant cela, c’est vous-mêmes. 

Parce qu’en vous tenant à l’écart de vos peurs et de vos rêves, vous refoulez tout simplement la personne que vous êtes. Et vous étouffez un peu plus chaque jour le pouvoir créateur qui est en vous.

Lorsque dans vos vies vous vous enfoncez dans l’inaction et que cela devient un cercle vicieux duquel il devient difficile d’en sortir, tout devient alors fade, routinier, dénué de sens, et souvent la dépression n’est qu’à quelques pas de là.

Vous vous sentez faibles, frustrés, petits, impuissants ? 

C’est le signe que vous êtes dans le déni de vous-mêmes.

Alors ouvrez les yeux. Car ce que vous pensez être une zone de confort, n’est qu’une cage dans laquelle vous vous êtes enfermés. Désormais il ne tient qu’à vous d’en sortir, car vous êtes les seuls à en posséder la clé.

Mon expérience personnelle de cette zone d’inconfort

Je suis restée des années blottie au fond de cette cage dorée que je m’étais forgée. Mais un jour elle est devenue trop petite pour moi et je me suis sentie de plus en plus étouffer à l’intérieur. 

J’ai alors pris conscience que cette zone n’était qu’un leurre et que j’avais gaspillé un temps précieux en m’y enfermant. Et comme le dit si bien la chanson “Le temps qui passe ne se rattrape guère, Que tout le temps perdu, Ne se rattrape plus.”(Barbara).

Les habitudes ont la vie dure. Et plus vous resterez dans cette situation plus les efforts que vous devrez fournir pour en sortir devront être grands. Le mieux étant de commencer petit pas par petit pas.

Si vous voulez débuter votre libération, vous allez devoir commencer pas vous faire confiance et vous reconnecter à votre intuition. Et pour entendre son intuition, il suffit simplement de faire taire le brouhaha constamment négatif de nos esprits.

Étant moi-même sur le chemin de ma libération, je peux vous assurer qu’il n’y a rien de plus excitant et de plus valorisant que d’expérimenter l’inconnu. Cela vous mènera à l’apaisement intérieur, à la sérénité, et à vous découvrir sous un autre jour.

Alors n’hésitez plus et allez dès maintenant jusqu’au bout de vous-mêmes !

Plus d'articles

 

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.