Comment sortir des relations toxiques pour s’entourer des meilleurs

- Si vous saviez comme la bienveillance est douce à ceux qui n'ont jamais été aimés.

- Laure Conan / Angéline de Montbrun.

Et si nous faisions le nettoyage de printemps aussi dans nos relations !

Les relations toxiques sont un point essentiel à prendre en compte lorsque nous souhaitons nous épanouir et mener nos projets à bien dans un cadre sain, bienveillant et équilibré.

Car souvent ce sont les personnes desquelles nous nous entourons qui immiscent les doutes en nous et souvent nous font rebrousser chemin. Même si nous sommes en réalité seuls à prendre nos décisions, nous cherchons la majorité du temps l’approbation de notre entourage pour être totalement en phase avec nos choix. Et là se trouve la plus grosse des erreurs !

Car votre histoire, votre personnalité et votre vie ne doivent pas dépendre des autres, mais uniquement de vous-même et de ce que vous voulez réellement en faire.

Alors pour retrouver les idées claires, il est parfois préférable de prendre du temps pour soi et de prendre de la distance avec les gens qui brouillent nos raisonnements, qui nous jalousent, ou encore qui nous découragent à entreprendre.

Mais voyons ensemble tout cela de plus près avec les points essentiels à retenir pour évoluer dans un environnement sain et motivant !

C’est parti !

faire le ménage dans ses relations personnelles et professionnelles

N°1 : Prendre conscience des personnes toxiques qui nous entourent

Je ne le redirai jamais assez dans mes articles, mais la conscience des choses est un élément clé pour évoluer. Parce qu’ouvrir les yeux sur la réalité des choses est impératif pour avancer.

Donc terminé le monde des bisounours ! Pendant longtemps j’y ai cru et cela ne m’a pas été d’une grande aide. Il faut apprendre à voir les gens tels qu’ils sont sans se voiler la face, et laisser parler son intuition.

Certaines personnes vous paraîtront peut-être de prime abord bienveillantes, mais en réalité à la première occasion lorsqu’elles commenceront à vous voir réussir, soudainement elles freineront vos ardeurs.

Apprenez donc à reconnaître ces personnes et à vous en détacher lorsque vous avez un gros projet auquel vous tenez et pour lequel vous voulez réussir.

Je ne diabolise pas ces personnes, parce que pour la plupart ce sont des mécanismes de peurs automatiques qui se mettent en route. Elles ont soit peur de votre échec parce qu’elles tiennent à vous et ne veulent pas devoir vous ramasser à la petite cuillère, soit elles ont peur de voir votre réussite parce que vous seriez alors le reflet de tout ce qu’elles auraient dû entreprendre et de la réussite qu’elles n’auraient pas tentée de réaliser.

En revanche , à côté de ça il y a par contre des personnes consciemment toxiques qui auront plaisir à saboter tous vos plans sous couvert de bienveillance simulée. Car certaines personnes ont un ego démesuré et estiment qu’il n’y a pas de place pour leur réussite et celle des autres. Elles sont nombrilistes, veulent garder l’exclusivité, et veulent être vues et reconnues.

Là par contre, ce sont des personnes à éloigner d’office ! Nous nous sabotons assez nous même pour avoir encore à côté de ça une doublure diabolique pour prendre le relais !

Vous pouvez désormais choisir par vos propres soins les personnes dignes de confiance qui feront parties de votre entourage.

S'entourer de personnes de confiance et saines

N°2 : Avoir un entourage sain

On dit souvent que pour réussir il faut s’entourer de personnes motivantes, bienveillantes et qui ont une philosophie de vie et d’évolution similaire à la nôtre. Et bien cela est vrai ! Car cela nous portera toujours plus haut et créera un environnement sain propice à la création, le partage, le dépassement de soi et l’épanouissement.

Donc avant toute chose faites le ménage dans vos relations personnelles et professionnelles et assurer vous que le cadre dans lequel vous évoluez reste un maximum équilibré et sain.

Aussi, consacrez plus de temps aux personnes qui vous permettent d’évoluer positivement qu’aux personnes qui immiscent la peur en vous constamment.

Restez lucides et attentifs sur vos relations.

Si vous avez des doutes sur une personne, avant de prendre une décision, tentez de prendre du recul pendant un à plusieurs mois avec elle, et voyez si cela fait une différence au niveau de votre état d’esprit et de vos projets. Si vous vous sentez bien mieux sans cette personne et que votre esprit redevient plus clair, c’est que celle-ci troublait votre évolution et que ce n’est peut-être pas une relation saine pour vous.

Aussi il peut arriver parfois que les gens doivent se séparer pendant un temps parce qu’ils ne sont pas au même stade dans leur évolution personnelle, puis se retrouvent un à deux ans plus tard plus en phase l’un avec l’autre. Parce qu’il ne faut pas oublier que vous si vous évoluez de votre côté, votre entourage également. Et cela soit vers l’épanouissement ou soit vers la dépression.

Malheureusement vous ne pouvez pas sauver tout le monde, et rester attentifs à vous et partager vos expériences est la première chose que vous pouvez faire de mieux pour aider indirectement les autres.

N°3 : Être bienveillant déjà envers soi-même

Nous avons parlé de l’entourage, mais s’il y a bien une personne qui vous entoure constamment et que vous trimbalez partout où vous allez, c’est bien vous-même.

Alors là où il faut commencer le premier ménage c’est bien au sein de notre tête !

Car nous sommes comme toujours les premiers à nous maltraiter, à nous dénigrer, nous décourager et parfois même à nous insulter.

Il faut alors mettre à la poubelle toutes ces idées de bullshits qui nous polluent l’esprit en permanence.

Alors dites adieu à cette petite voix polluante, et bonjour à votre nouveau vous !

Faites-vous plaisir et dites-vous toutes les plus belles choses du monde à chaque fois que vous vous sentirez pollué ou que vous aurez besoin de motivation. Cela vous mettra dans un état d’esprit positif et ouvrira la porte à tout le champ des possibles.

Soyez tel un sportif qui s’échauffe et se met en condition pour ne pas se blesser, et surtout pour passer la ligne d’arrivée avec courage, force et détermination.

Soyez la personne la plus bienveillante de votre entourage !

N°4 : Partagez la bienveillance à votre entourage pour semer les graines du changement

Soyez généreux, et partagez ce concept de bienveillance au sein de votre entourage.

Détachez-vous de l’impact que cela aura autour de vous. Certaines personnes y seront réceptives, d’autres pas. Mais n’en faites pas un combat, juste une philosophie de vie. Car chercher à avoir raison n’a jamais servi l’humanité, bien au contraire…

Soyez bienveillant envers vos enfants, votre famille, vos amis, vos connaissances, parce que, que nous le voulions ou non nous façonnons une partie du monde qui nous entoure et l’influençons par notre état d’esprit et nos actions.
Donc à notre échelle nous pouvons tous contribuer à rendre le monde meilleur en semant de petites graines qui peuvent peut-être paraître insignifiantes, mais qui sont en réalité bien plus que cela.

N’oubliez pas également que les mots ont un pouvoir immenses et qu’ils peuvent construire comme détruire.
Les mots lorsqu’ils sont mal utilisés peuvent être d’une violence extrême, violence qui n’est pas assez dénoncée au sein de nos sociétés et qui pourtant détruisent de nombreuses personnes chaque jour.

Par exemple, il y a des parents qui dénigrent leurs enfants sans prendre conscience de l’impact que cela aura sur eux sur le long terme.

Ce week-end nous en avons eu un exemple mon compagnon et moi-même au restaurant. Une mère accablait son fils en lui disant plusieurs fois en criant : « Tu ne fais jamais rien de bien toi, hein ! ». Et cela juste parce qu’il avait fait tombé accidentellement quelques aliments de son assiette au sol.

Cette mère était peut-être à bout d’un quotidien prenant, ou encore conditionnée par une éducation similaire, ou je ne sais encore … Ce qui est certain c’est qu’elle n’avait pas conscience de l’impact de ses propres mots sur l’estime futur qu’aura son fils de lui-même si elle lui exprime ce genre de propos régulièrement. La maman n’est pas à blâmer, tout le monde peut-être à bout un jour ou l’autre, mais entretenir une communication bienveillante et saine avec ses proches est une qualité à travailler lorsqu’on en prend conscience.

Mais la violence des mots est vaste d’autant plus avec les réseaux sociaux. Il y a aussi ces enfants au collège qui subissent les mots difficiles des autres enfants. Mais nous pouvons aussi avoir des collègues de boulot qui nous accablent quotidiennement avec des réflexions mal venues, etc …

Il faut alors juste rester attentifs à ces phénomènes, faire le tri, et se détacher de ces mots qui peuvent très vite provoquer en nous d’autres maux (manque d’estime de soi, dépression, doutes, peurs, …)

 

N°5 : Apprendre à mieux communiquer

Lorsqu’il ne s’agit pas de malveillance consciente et que cela est dû à des automatismes, alors il faut être honnête envers soi-même et reconnaître que nous avons pu commettre des erreurs.

Car quoique nous pensions nous avons tous certainement un jour dit des choses blessantes à l’un de nos proches.

Aussi comprendre l’autre et apprendre à mieux communiquer avec lui sera d’une grande aide pour les relations futures.

Ainsi dans votre quotidien ne laissez plus les choses s’installer, si la nouvelle connaissance que vous avez faite commence à exprimer des choses qui n’ont pas lieu d’être, dites-lui tout simplement ce que vous pensez et comment vous fonctionnez, et que vous attachez de l’importance à la bienveillance dans votre vie. De ce fait si cette personne n’est pas prête à respecter cela, alors elle s’en ira d’elle-même.

Soyez pour vous la personne que vous souhaiteriez rencontrer, la personne qui vous portera, la personne qui croira en vous quoi qu’il arrive. 

Soyons juste tous bienveillants envers nous-même et les autres.

Partager sur facebook

Plus d'articles

 
2 Responses
  1. impatiente de lire d autres articles, j espère qu’ un jour vous alez écrire un article sur les HPE et les HPI
    merci pour tous les articles qui m’ont aidé à voir plus clair.

  2. Merci Ouassila pour ton commentaire. Oui j’aime découvrir de nouvelles choses, alors il se peut bien qu’un jour je fasse un article à ce sujet. Je suis ravie que les articles de créative libération puissent t’aider dans ton cheminement. Merci pour ton soutien et ta fidélité. Belle journée !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.