Les yeux fermés, tout est possible !

Partager sur facebook
Partager sur email

Vous pouvez fermer les yeux sur les choses que vous ne voulez pas voir, mais vous ne pouvez pas fermer votre coeur aux choses que vous ne voulez pas ressentir.

Johnny Depp

Fermer les yeux pour mieux se reconnecter à la vie

Tout d’abord, meilleurs voeux à tous !

Cela fait un long moment déjà que je ne vous ai pas tapé un petit article… 
L’année 2020 fut des plus mouvementées entre formation et déménagements en série ! Mais j’ai toujours à cœur de partager avec vous mon regard personnel sur la vie, en espérant en toute modestie pouvoir vous aider dans votre cheminement quotidien.

Le titre de ce nouvel article peut paraître un peu étrange de prime abord, et possède également plusieurs sens quand on y réfléchit bien.
Nous traversons tous des moments difficiles ou de stagnation dans nos vies et cela est d’autant plus marqué ces derniers temps par cette crise sanitaire de Covid-19 qui n’en finit pas et qui a totalement bouleversée nos existences et notre quotidien.

Mais en dehors de cette crise exceptionnelle, il nous arrive à toutes et à tous un jour de passer par des périodes où on se sent totalement désorientés, perdus, … sans parvenir à nous tracer une route bien définie malgré nos recherches incessantes.

Notre quête de sens et d’objectifs devient alors un sujet permanent dans nos esprits et on finit par tourner en boucle jour et nuit sans vraiment trouver la réponse à nos questions, sans réussir à se construire un chemin à suivre.

Je vous écris cela car je fais partie de ces personnes qui ont mille et un rêve à la minute, mais qui pour autant ne parviennent pas à en choisir un pour commencer. Vous me direz que c’est un bon début car à contrario certaines personnes n’en ont aucun, et vous avez tout à fait raison !

Mais voilà la réalité c’est que nous sommes tous à des étapes bien différentes de nos vies et qu’au cours de celles-ci nous avons emmagasiné beaucoup de croyances, et nous sommes infligés beaucoup de limitations personnelles. De ce fait, il ne tient qu’à nous de nous réinventer en prenant conscience des barrières qu’on a installé dans nos existences.

Pour ce faire il faut déjà parvenir à se reconnecter à soi, et cela doit passer par un détachement de la raison et de la logique. Et comme on le voit aujourd’hui un peu partout sur les réseaux et autres on nous vente très souvent les bienfaits du yoga et de la méditation, et je pense que ce n’est pas pour rien.

Pour ma part je ne vais pas vous parler de méditation mais juste de lâcher-prise et de déconnexion.

Femme marchant sur une voie de chemin de fer avec une guitare à l'épaule en fin de journée soleil presque couchant.

Laisser son esprit voyager librement

Ce que je vais vous dire maintenant va vous paraître peut-être un peu basique et peut-être un chouilla ridicule pour certain, mais dernièrement j’ai remarqué quelque chose d’intéressant sur mes pensées, simplement en fermant les yeux.
J’étais à ce moment-là
en plein stress à réfléchir en boucle sur ma vie, sur ce que je n’avais toujours pas eu le courage d’accomplir, sur mes doutes constants, et sur ce fameux temps qui passe… Je cherchais des solutions les yeux grands ouverts sans parvenir à apaiser le tumulte de mon esprit et de mes inquiétudes, et cela limite jusqu’à m’en donner des maux de tête. 
Puis j’ai alors fermé les yeux et j’ai lâcher prise en laissant ma conscience imaginait tout ce qu’elle voulait sans lui mettre aucune limite.

Je l’avais déjà compris auparavant, mais fermer les yeux en méditation n’est vraiment pas anodin, certes cela permet d’entrer progressivement dans la détente et dans un état modifié de conscience de type Alpha, mais avant toute chose cela nous coupe directement du monde, de la raison, et de la matière. Et c’est ce simple fait de fermer les yeux qui nous permet alors de rentrer petit à petit en nous pour explorer ce que nous sommes et ce que nous voulons vraiment dans nos vies.

J’ai aussi remarqué que lorsque je fermais les yeux j’avais accès également à beaucoup plus de créativité. C’est un peu comme lorsque l’on s’endort paisiblement le soir et que l’on part dans les mondes farfelus et créatifs de nos rêves.

Il faut alors apprendre consciemment à laisser son esprit voyager où il le souhaite vers des pensées qui lui font du bien, et cela les yeux fermés.


Chercher plus souvent en soi que sur les réseaux

Aujourd’hui, nous sommes tellement happés par internet et les réseaux sociaux que dès que quelque chose va mal nous avons le réflexe immédiat de chercher sur notre fameux « oracle Google » comment et quoi faire de nos existences. Puis cela se termine souvent tiraillés entre les avis divergents de multiples internautes, bloggeurs et autres sur le sujet qui nous intéresse. On est donc à l’arrivée totalement paumés, à n’en plus savoir ce que l’on veut réellement.
Mais je ne juge aucunement ces pratiques car je suis moi-même encore dans ce réflexe, comme si Google avait le pouvoir de construire mon avenir en répondant à mes questions. Mais bon, c’est beau de rêver les yeux fermés, mais Google n’est pas encore voyant à ce que je sache (enfin… si peut-être, mais de bien d’autres façons, si vous voyez ce que je veux dire !).

Donc en gros je ne dis pas que fermés les yeux par temps de crise résoudra tous vos problèmes, et c’est d’ailleurs un peu un jeu de mots « fermés les yeux sur quelque chose » ; là le but est plutôt de fermer les yeux au sens propre pour les ouvrir sur nos émotions authentiques, sur nos rêves cachés aussi fous soient-ils, sur nos ambitions et sur notre créativité enfouie ou délaissée.
D’où la magnifique citation de notre cher Johnny Depp : “Vous pouvez fermer les yeux sur les choses que vous ne voulez pas voir, mais vous ne pouvez pas fermer votre coeur aux choses que vous ne voulez pas ressentir.”

L’idée est de se couper un instant de la réalité pour mieux la réinventer ! D’ailleurs ce sont souvent les plus grands rêveurs qui ont changé le monde ou imaginés des choses totalement improbables ou que l’on pensait infaisables.
Mais pas de pression, car chacun à notre échelle en changeant déjà nos propres existences nous changeons en quelque sorte le monde et les générations futures.
Être d’abord bien avec soi permettra toujours d’aider bien plus de personnes par la suite que de rester dévasté intérieurement. Au quotidien cela n’est pas toujours évident, mais il ne tient qu’à nous de nous le rappeler et d’aller vers la voie du changement.

Mais attention cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut fuir la tristesse et d’autres émotions que l’on dit souvent comme étant négatives. Certes ces émotions ne sont jamais très confortables, mais les refouler n’est jamais la solution, car elles sont là pour mettre en lumière bien des choses et évacuer les tensions du quotidien.
Je ne sais pas si vous avez déjà vu ce super film d’animation intitulé “Vice et versa”, mais je vous le recommande vivement, je suis sûre qu’il vous fera écho ! 

Pour vous résumer cela toutes les émotions sont nécessaires dans nos vies et il faut apprendre à les accompagner, à les écouter pour mieux avancer et se relever. Nos émotions sont comme une boussole, certes parfois elles peuvent s’emballer un peu trop et fausser le chemin mais le plus souvent elles sont là pour nous aider à y voir plus clair sur la route que l’on veut vraiment emprunter.

Femme en position de méditation au sommet d'une montagne brumeuse.

PETIT EXERCICE POUR SE DÉCONNECTER DE LA RÉALITÉ ET SE LAISSER ALLER AU RÊVE !

– Mettez-vous dans un endroit calme, à l’abri des regards, dans un lieu que vous aimez et où vous vous sentez en sécurité (nature, chambre, salon, baignoire, …).

Mettez-vous de la musique si vous en ressentez le besoin (de préférence de la musique détente, acoustique, classique …).

– Puis fermez les yeux et respirez par le ventre tranquillement.

Laissez aller vos pensées sans chercher à les chasser pour autant.

– Entrez alors, comme « Alice aux Pays des Merveilles », dans votre petit monde secret, dans votre petit paradis, et autorisez-vous à penser et à imaginer tout ce que vous voulez et cela sans vous juger.
Vous pouvez alors dès maintenant devenir ce que vous voulez et faire ce dont vous avez envie.

Laissez aller et venir les émotions qui vous traversent en pensant et en imaginant tout cela dans votre esprit.

Que ressentez-vous (joie, créativité, amusement, bien-être, surprise, …) ?

– Une fois que vous aurez fait le tour de vos créations mentales et que vous serez assez détendus pour revenir à la réalité, ouvrez lentement les yeux puis inspirez et expirez comme pour relâcher la pression.

Prenez maintenant un cahier sur lequel vous aller écrire les idées mentales que vous venez de créer et de vivre lors de cette instant de détente « au pays des merveilles », et qui vous ont procurées le plus de bien.

Peut-être aurez-vous eu une révélation sur votre moi profond qui rêve secrètement de changer de vie ou autre. Si cela n’est pas le cas, peu importe vous aurez au moins pu déconnecter votre cerveau pendant quelques instants pour le faire  sortir de son état de stress permanent, et ainsi lui faire le plus grand bien.

En résumé

Les yeux ouverts nous sommes plongés dans le monde matériel et dans la rationalité et cela peut souvent nous bloquer. Tandis que les yeux fermés nous entrons dans l’immatériel, et avons la possibilité d’explorer ce que nous sommes au plus profond de nous.

Alors pourquoi se priver d’une chose aussi simple ? 

FERMEZ DÈS MAINTENANT LES YEUX ET PLONGEZ DANS VOTRE MONDE INTÉRIEUR.

Plus d'articles

 

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.