Nous devenons ce que nous pensons être

Partager sur facebook

- Le bonheur de votre vie dépend de la qualité de vos pensées.

- Marc Aurèle.

Et si nous apprenions à mieux penser !

Si vous pensez être bêtes ou alors intelligents, et bien dans les deux cas vous avez raison !
Car en réalité nous devenons ce que nous pensons, et agissons de ce fait par rapport à l’image que nous nous construisons de nous-même.

Ce qui revient donc à dire qu’à tout moment nous pouvons devenir celui ou celle que nous avons toujours rêvé d’être ! C’est une bonne nouvelle, non ?

Mais comment fait-on cela me direz-vous ?

C’est simple il faut agir à la source et reprendre tout d’abord le contrôle de ses pensées.

Mais d’abord d’où viennent ces pensées parasites qui nous répètent sans cesse que nous ne sommes pas assez ceci ou pas assez cela ? Oui, ces pensées qui nous polluent au quotidien et nous coupent l’herbe sous le pied à chaque fois qu’un beau projet né dans notre esprit, nous disant que cela n’est pas pour nous, impossible, ou que nous n’en sommes pas capables, ou encore que cela ne correspond pas à notre personnalité, etc.

Et bien ces pensées naissent tout simplement de nos expériences, de l’interprétation que nous en faisons, et des émotions qui en découlent.

Malheureusement le plus souvent nous finissons par nous identifier à nos émotions et cela nous fait vivre constamment dans le passer, parce que nous sommes restés blessés par des expériences vécues et ne nous sommes jamais libérés de celles-ci.

Prenons un exemple :

Imaginez, vous êtes petit à l’école élémentaire et en classe vous avez décidé de prendre la parole, mais malheureusement vous dites une bêtise et toute la classe en rigole et se moque de vous.

Après cette expérience des émotions de honte, de tristesse, de culpabilité ou encore de colère se sont ancrées en vous et vous vous êtes renfermé sur vous-même pour ne plus avoir à revivre cela. 
Résultat vous ne prenez désormais plus la parole en public… 

Votre cerveau a allumé le mode survie, et pour vous protéger a décidé que cela était trop risqué pour vous de recommencer une telle expérience. Il s’est donc identifié aux émotions vécues lors de cet incident et votre corps l’a gardé en mémoire.

Comment se libérer de ses émotions ?

Tout d’abord commencez par vous libérer de vos expériences passées, et déconditionner votre corps de la peur. Lorsque vous vivrez une nouvelle expérience douloureuse, ne laissez pas les émotions perdurer dans le temps. L’expérience n’est qu’un fragment et une fois passée elle n’a plus lieu de perdurer dans votre esprit. 

Vous n’êtes pas vos émotions. Vous n’êtes ni timide, ni triste, ni heureux, ni quoique ce soit d’autre, car ce sont des sentiments et ceux-ci ne définissent en aucune façon ce que vous êtes. Toutes ces émotions sont changeantes.

Par exemple, le ciel reste le ciel quand bien même il y a des nuages, de la pluie ou du soleil. Et bien il en va de même pour vous. Vous restez vous-même quand bien même vous éprouvez des difficultés, de la tristesse ou de la joie. Les émotions viennent et repartent en permanence.

Alors une fois le mauvais temps passé il faut l’oublier et vivre l’ensoleillement, et ne pas chercher à retenir les nuages.

Vous ne pouvez pas contrôler vos émotions, mais vous pouvez prendre le contrôle de vos pensées

En vivant dans le stress vous vivez constamment en instinct de survie, et sur le long terme cela n’est pas bon pour votre corps et cela peut vous amener à la maladie.
Car en effet il a été démontré que la peur génère des hormones de stress m’étant le corps en état d’alerte et d’inflammation (c’est l’instinct de survie), et que de façon chronique cela pouvait devenir néfaste et impacter sur la structures de nos gènes.

Car si un être possède un instinct de survie lui permettant de réagir efficacement en cas de danger, il n’est pas conçu pour être soumis au stress de façon chronique, car l’organisme finit par s’épuiser à rester dans cet état d’alerte constant.

L’ennui c’est que vous pouvez ainsi activer ces hormones de stress simplement en pensant à vos problèmes. Car le cerveau revit en permanence vos émotions et votre stress passé.

Mais bonne nouvelle, on peut aussi utiliser nos pensées pour nous délivrer du stress !

Utilisez le pouvoir magique de vos pensées

Il a été prouvé scientifiquement que le cerveau ne faisait pas la différence entre la réalité vécue et celle créée par le seul pouvoir de la pensée.

Cela veut dire que vous pouvez à tout instant imaginer ce que vous voulez dans votre tête de la façon la plus réaliste possible afin que votre cerveau y croit et pense l’avoir réellement vécu ; provoquant ainsi de nouvelles émotions plus positives.

En méditant et en vous laissant imaginer la vie dont vous rêvez régulièrement, vous provoquerez en vous des sentiments et des émotions positives. Votre cerveau et votre corps se déconditionneront de vos habitudes toxiques progressivement.

Voilà pourquoi la méditation est devenue un outil antistress par excellence ! A vous de la pratiquer à votre façon !

Vous pouvez par exemple vous installer confortablement sur un tapis ou sur votre canapé, fermer les yeux, vous mettre une musique reposante ou positive, sur laquelle vous pourrez ressentir de belles émotions en y associant vos rêveries mentales.

Vous pourrez vous imaginer réaliser vos rêves de la façon la plus fidèle possible. Et plus vous vous adonnerez à cet exercice plus vos émotions changeront et votre stress diminuera.

Surveiller la qualité de vos pensées

Restez attentifs à vos pensées. Dès que vous vous sentirez stressé, triste ou en colère, respirez profondément, observez vos pensées, et redirigez-les vers quelque chose de plus motivant et de plus positif.

Si vous pensez être timide, et bien cessez tout d’abord de penser que vous l’êtes. Imaginez la posture, la prestance, la voix et l’audace que vous auriez en vous identifiant à une personne qui ne l’est pas. 
Imaginez-vous bouger, parler, etc. 

Répétez cela dans votre tête le plus souvent possible. Laissez de nouvelles images mentales s’installer en vous.

Quelques petites citations à cultiver pour magnifier ses pensées 

Plus d'articles

3 Likes

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.